image1 image1 image1

LE CONTRAT DE PREVOYANCE MANPOWER EST DEFICITAIRE…NOS COTISATIONS VONT AUGMENTER !


Comme promis dans le compte rendu de la réunion du 21 octobre, voici en quelques lignes ce qu’il s’est passé et conclu lors de la réunion du 10 novembre dernier.


Nous (la Direction et les Organisations Syndicales) nous étions quittées sur des propositions de répartition d’une possible augmentation au 1er janvier et attendions la position de l’assureur sur notre proposition commune.

visueltractprevoyance

Comme à son habitude, la direction ne nous a pas tenu informé du positionnement de AG2R/Réunica, alors qu’elle s’y était engagée…mais nous commençons à en avoir l’habitude.

La réunion s’est donc ouverte par l’information faite par la direction selon laquelle l’assureur n’avait pas dénoncé le contrat, ce qui était plutôt rassurant pour nous car dans le cas contraire, nous n’avions plus d’assureur au 1er janvier 2017.

Notre DRH nous a également informé du fait que l’assureur acceptait une augmentation de 10% au 1er janvier mais plutôt qu’une éventuelle augmentation de 10% en octobre, il demandait 5% en juillet et il tenait toujours à son contrôle systématique des arrêts de longue durée.

Toutes les OS ont accepté les 10% en janvier et le principe des 5% en juillet mais nous avons refusé les contrôles des longs arrêts.
Nous avons tous accepté ces augmentations car après étude de nos comptes par un actuaire indépendant, ce dernier nous a dit que c’était un moindre mal au regard du déséquilibre du régime.

En conséquence, au 1er janvier 2017, notre cotisation prévoyance augmentera de :
10% réparti à 25% salarié et 75% employeur pour les employés,
• 30% salarié et 70% employeur pour les cadres tranche A,
• 40% salarié et 60% employeur pour la tranche B
la CFE-CGC a obtenu gain de cause, c’est une belle victoire),
• Et 50/50 sur la tranche C.

A la fin de la réunion, la CFE-CGC était signataire de cet avenant mais les autres OS réfléchissaient ou en référaient à leurs Comités Exécutifs…
Une organisation syndicale a demandé un dernier effort afin que les employés n’aient rien à payer et que ce soit les cadres qui prennent en charge le surcoût… Comme quoi, on peut vouloir défendre les permanents mais pas tous !
A bon entendeur...
Nous restons à votre disposition pour vos questions éventuelles sur le sujet.

Retrouvez le tract au format PDF, ici

2019  cfe-cgc Manpower   design by BIG MOUSTACHE