image1 image1 image1

Compte rendu de la Négociation Annuelle Obligatoire sur les salaires 2019

cfecgc

C’est le printemps !

                                                                             

Depuis hier après-midi, je me demandais comment avions-nous réussi à conclure cette NAO 2019 par un procès-verbal d’accord ? La réponse est toute simple : c’est le printemps !

Quelle autre explication ? Nous nous étions quittés le 6 mars avec une proposition de la direction d’une Augmentation « Générale » de 0,5% pour les niveaux B à F, une enveloppe d’augmentation individuelle de 1% de la masse salariale, hors promotion et la baisse des Chèques CESU de 400 à 300 €uros… Ce à quoi, nous avions répondu (à 5 Organisations Syndicales (je vous laisse deviner qui ne voulait pas faire comme tout le monde 😉) que nous proposions une Augmentation Générale de 2% pour tous les niveaux.

 

Nous nous sommes donc retrouvés, ce mercredi 20 mars, sur cette base de négociation. Notre DRH, JF Tousche a rapidement lu la nouvelle proposition de la direction qui était :

  • Une augmentation « générale » de 1,2% pour les niveaux B à G
  • Une enveloppe d’augmentation individuelle de 0,8% de la masse salariale, promotions incluses (soit 0,3 à 0,4% de la masse salariale)
  • Augmentation de la part patronale des Tickets Restaurant de 18 centimes si nous passions en format électronique pour tout le monde.
  • Prime de travail du samedi majorée à 75€uros
  • Indemnité de repas du soir à 25€uros

A cette nouvelle offre, les 5 Organisations Syndicales (je vous laisse deviner qui ne voulait toujours pas faire comme tout le monde 😉) ont proposé :

  • Une Augmentation Générale de 1,9% (ceci afin de couvrir a minima l’inflation 2018)
  • Une enveloppe d’augmentation individuelle de 0,8% hors promotions
  • Le maintien des chèques CESU à 400€uros

A cela, après quelques échanges d’arguments divers et variés (pour ne pas dire avariés pour certains), JF Tousche nous répond qu’il n’ira pas jusqu’à 1,9%, qu’il est contre une Augmentation Générale pour tous les niveaux. Il peut nous proposer 1,4% pour les niveaux B à G, 1% pour les niveaux H, une enveloppe de 0,8% pour les augmentations individuelles (promo incluses) et le maintien des CESU à 400€uros.

Nouveaux échanges, nouveaux arguments, propositions, contre-propositions… une négo quoi 😊

Suspension de séance demandée par notre DRH… retour de la délégation et JF Tousche nous annonce la proposition ULTIME de la direction :

  • Augmentation « Générale » de 1,5% pour les niveaux B à G
  • Augmentation Générale de 1% pour les niveaux H
  • Une enveloppe d’augmentation individuelle de 0,8% (hors promotions)
  • Maintien des chèques CESU à 400€uros
  • +18 cts pour les Tickets Resto si bascule en électronique

Suspension de séance pour aller déjeuner  et réfléchir

Retour de nos agapes au RIE… et bien évidemment, cela va de soi, tour de table :

Nous prenons la parole et demandons une Augmentation Générale de 1,5% pour les niveaux B à H inclus, le reste pouvant être accepté (sauf les Tickets Resto Electronique car il nous manque des informations sur les avantages et les inconvénients du support et vos avis sur le sujet).

La CFDT, L’UNSA et FO nous suivent, la CFTC reste sur sa demande de 1,9% et une prime d’ancienneté tous les 5 ans. Pour la CGT, pour faire simple et concis, c’est NON !

Il faut savoir qu’en cas de procès-verbal de désaccord (c’est-à-dire pas de signature ou des signatures ne représentant pas au moins 50%), la direction appliquait unilatéralement sa 1ère proposition qui était :

-          1,2% d’Augmentation « Générale » pour les niveaux B à G

-          Une enveloppe de 0,8% pour les augmentations individuelles (promotions incluses)

-          CESU à 300€uros

Nouvelle suspension demandée par la direction…

Retour et JF Tousche nous annonce

  • Une Augmentation « Générale » de 1,5% pour les niveaux B à G
  • Une Augmentation « Générale » de 1,2% pour les niveaux H
  • Une enveloppe de 0,8% pour les Augmentations Individuelles (hors promo)
  • Le maintien des CESU à 400€uros
  • La prime de samedi à 75€uros

C’est l’effet Printemps 😊    

Certes nous sommes loin de nos demandes initiales, rien pour les voitures de fonction, rien de plus pour l’épargne salariale, rien sur l’égalité des rému variables en agence, etc… Mais, nous avons obtenu une Augmentation presque Générale qui couvre l’inflation (actuelle pas celle de 2018) et qui signifie que cela est toujours possible chez Manpower. Un vrai regret, que notre DRH refuse que les Responsables d’Agence aient le même niveau d’AG que les autres salariés des agences, et cela « par principe », lequel, nous aimerions savoir ?

Votre délégation CFE-CGC (Cécile, Sandra, Pierre et François).

 

Téléchargez le tract en pdf

2019  cfe-cgc Manpower   design by BIG MOUSTACHE