image1 image1 image1

« Prenez soin de vos employés, ils prendront soin de votre entreprise » #2

corona cfecgc

« Prenez soin de vos employés, ils prendront soin de votre entreprise ». Cette phrase est de Richard Branson, un chef d’entreprise pas un idéologue politique.

Vous allez dire que nous, CFE-CGC, nous nous répétons mais, comme un éminent enseignant-juriste nous l’a appris, il faut répéter 7 fois une information pour qu’elle soit enregistrée…Attendez-vous donc à relire cette phrase.

Aujourd’hui, nous voulions vous parlez de notre accord sur la réduction du temps de travail et d’une partie de son contenu. Pour rappel donc, la direction générale peut imposer 7 JRTT (pour l’exercice 2020-2021, 1 est prévu pour la journée de solidarité, 1 autre soit le sur le pont du jeudi de l’Ascension soit sur celui du 14 juillet et enfin 5 RTT à prendre entre Noël et Jour de l’AN, comme cela est vérifiable sous LEO). La hiérarchie de proximité peut, elle, imposer 8 RTT ; soit 2 par trimestre qui doivent être validés au plus tard le dernier jour du mois qui précède le trimestre concerné. Ainsi pour les mois de mars, avril et mai, il fallait que ce soit fait le 29 février 2020 au plus tard.

Crise sanitaire oblige, vous avez choisi cette année d’appliquer les ordonnances « d’urgence sanitaire » qui vous autorisent en la matière à imposer JUSQU’A 1O RTT. Ceci signifie que c’est un maximum, pas un minimum, ni une option, c’est la LOI.

Nous, CFE-CGC nous vous demandons donc de rappeler à votre ligne managériale que notre entreprise est respectueuse des lois et que tout à chacun doit s’y soumettre, sous peine de devoir en répondre devant la justice.

Nous sommes alertés partout en France par des pratiques de responsables hiérarchiques, qui veulent certainement faire un peu de zèle, qui ne respectent pas ce cadre. Certains demandent 12 jours de réduction du temps de travail, d’autres 14 RTT, d’autres 10 RTT entre mars et mai et 6 CP (car ils ont oublié qu’il fallait un accord d’entreprise ou de branche pour cela…). Le pompon étant 10 RTT par mois en avril et 10 RTT (ou CP) en mai…

Le confinement est prévu jusqu’à mi-avril, peut-être sera-t-il prolongé jusqu’à la fin du mois, nous n’en savons rien. Ce que nous savons en revanche, c’est que si l’activité repart en mai, il sera difficile à cette ligne managériale de trouver les mots pour motiver leurs équipes après les avoir maltraitées comme elle le fait en ce moment.

Bienveillance, c’est le maitre mot qui devrait guider toutes les décisions de l’entreprise en cette période de crise sanitaire et, c’est celui que nous, CFE-CGC, nous vous demandons de remettre au cœur de vos réflexions.

2020  cfe-cgc Manpower   design by BIG MOUSTACHE