image1 image1 image1

Connaissez-vous CARE-CENTER ?

Suite à une dépêche de l'AFP, nous avons eu la surprise d'apprendre que Manpower « écoute » ses salariés. En effet depuis un an avec un outil baptisé « CARE CENTER », Manpower récolte, regroupe et analyse des données qui proviennent des salariés, de commentaires mis sur un réseau social, sur un forum en ligne, un tweet, etc... D'après G. Taponat cet outil « CARE CENTER » permettrait de traiter de la qualité de vie au travail de "manière très opérationnelle" en récoltant ces données liées aux risques professionnels et à la santé au travail des salariés et intérimaires sur tout le territoire français. Il permettrait via un système de mots-clés et en les croisant, de donner plus de visibilité sur "les problématiques territoriales", et permettrait de "répondre plus rapidement aux urgences" ....
Nous attendons d'en savoir plus sur l'outil et son utilisation et nous serons vigilants quant à l'utilisation faite de cette collecte de renseignements pour éviter une dérive. Car sommes-nous réellement et uniquement dans le pilotage du climat social de l'entreprise ?

Ocobre 2014 dernières informations :

- CICE cherchez l'erreur !

- La nouvelle classification

- La qualité de vie au travail chez MANPOWER

- Les foramations E-Learning à suivre ou ne pas suivre ?

 

Pour en savoir plus cliquez ICI

 

LES INDEMNITES DES PRUD'HOMMES DANS L'ESCARCELLE DE POLE EMPLOI.

En résumé, Pôle Emploi pourra récupérer juqu'à 16 200 € d'indemnités obtenues devant le Prud'Hommes pour licenciement "sans cause réelle et sérieuse", à condition d'avoir été indemnisé 6 mois par l'assurance chômage.

 

 

Pour accéder à l'article de LUC PEILLON du 27 mai 2014 paru dans LIBERATION cliquez ici

TOUT VA BIEN POUR LES FINANCES DE MANPOWER

 

Pendant que le cours de l'action MANPOWER atteint des sommet, les salariés touchent le fond ... Cliquez ici pour en savoir plus.

Et maintenant le résultat de la NAO cliquez ICI

LE PACTE DE RESPONSABILITE NON SIGNE PAR LA CGE CGC

La CFE CGC n'est pas signataire du pacte de responsabilité car le patronat a brisé la confiance.

 

Le fait de porter le délai de carence de 75 à 180 jours avant de pouvoir toucher une allocation chomage est totalement innacceptable : c'est faire des économies sur le dos des cadres et des agents de maitrise


 

Cliquez ici pour en savoir plus

2018  cfe-cgc Manpower   design by BIG MOUSTACHE